Accueil > Le Centre > La chapelle Saint Joseph

La chapelle Saint Joseph

Après que les Pères jésuites aient rouvert un collège à Vannes en 1850, ils firent l’acquisition d’un morceau de lande à Penboc’h en 1854 pour y établir la maison de campagne du collège. En 1862, la construction de la chapelle Saint Joseph commence. Le plan en fut confié à un médecin, le Dr Herr, ancien chirurgien de l’armée pontificale, et la surveillance des travaux au Père de Cacqueray.

La statue de Saint Joseph portant l’enfant Jésus, au sommet de la tour clocher, est l’œuvre du sculpteur vannetais Carado. Les statues de saints jésuites (dont plusieurs jeunes) et de personnages du nouveau et de l’Ancien Testament à l’intérieur de la chapelle sont aussi l’œuvre de Carado. Les vitraux – un ensemble original sur la vie de Saint Joseph et des scènes de l’Ancien Testament – sont de haute qualité artistique et patrimoniale. Ils ont été réalisés par l’atelier du Carmel du Mans, qui fut au cœur du renouveau de l’art du vitrail au 19ème siècle. La chapelle, bénite à la Saint Joseph 1865, devint rapidement le centre d’un petit pèlerinage. On y venait des îles à la fête de Saint Joseph.

De nombreux anciens élèves du collège saint François-Xavier se souviennent de célébrations liturgiques dans la chapelle Saint Joseph qui les ont fortement marqués.

Le programme de rénovation, qui concerne la tour clocher (fissurée), la charpente, les vitraux, et l’installation d’un chauffage par le sol a du commencer dès janvier 2015 en urgence, car la voute menaçait de s’effondrer, son ossature étant minée par des insectes parasitaires. Le but est de permettre la sauvegarde d’un édifice remarquable et son utilisation toute l’année, comme lieu de célébrations, de concerts et de conférences.

La dépense très importante nécessite une forte mobilisation des donateurs, via la Fondation du patrimoine, pour que cette chapelle fasse de nouveau la fierté des riverains du Golfe et redevienne cet amer remarquable.