Le projet des journées du Vivre Ensemble du 5 au 8 avril 2018

Depuis quelques mois, un comité de pilotage se réunit régulièrement pour envisager un grand rassemblement les 5, 6, 7 et 8 avril 2018 à Penboc’h sur le thème du Vivre ensemble. Le 6 juillet 2017, ce comité de pilotage a invité très largement toute personne intéressée par le projet et disponible pour apporter sa contribution. Le projet est maintenant dans sa phase de construction, des domaines ont été listés et des groupes de travail se réunissent chaque mois pour donner corps et contenu aux 4 journées d’avril 2018.

N’hésitez pas, vous aussi, à vous inscrire dans ce projet en vous mettant en contact avec Barbara Walter.

Point d’orgue du projet : 5, 6, 7 et 8 avril 2018 à Penboc’h

Objectifs :

  • Expérimenter le vivre ensemble sur l’année de préparation des 4 jours d’avril 2018
  • Donner à voir du vivre ensemble lors des 4 jours d’avril 2018
  • Imaginer une suite du vivre ensemble après les 4 jours d’avril 2018

Des domaines qui tentent de couvrir plus ou moins tous les pans de la vie sociale et relationnelle ont été évoqués :

  • Education : famille, école, maison de quartier…
  • Cité : milieu urbain, milieu rural, architecture, circulation, politique, écologie, arts…
  • Culture : traditions, coutumes, valeurs, langues, croyances, arts…
  • Différences : gens du voyage, gens de la rue, gens du cirque, porteurs de handicaps, chômeurs, SDF, malades, prisonniers, migrants, sans papiers…
  • Entreprise : salariés, dirigeants, syndicats, emploi, apprentissage…
  • Religieux : croyances, convictions, expressions religieuses, intercroyances, paroisses…

Ces domaines ne s’excluent pas les uns les autres. En effet, la différence peut être visible dans l’éducation (handicap, gens du voyage…) ou dans la cité (migrants, SDF…). La culture peut-être présente dans la cité aussi bien que dans l’entreprise. Bref, sentez-vous libre d’aborder un domaine par l’angle d’entrée qui vous semble le plus intéressant ou porteur du vivre ensemble.

Ce qui semble essentiel à cette étape du projet est
• de se réunir une première fois,
• de mettre en commun les idées,
• de voir comment étoffer les groupes de travail, et quelles sont les personnes ou les groupes à mobiliser sur des projets du vivre ensemble
• de réaliser un calendrier de travail et de rencontres.

Le mode d’expression de ce vivre ensemble peut bien sûr prendre la forme d’un apport intellectuel ou de témoignages. Mais il n’est pas exclu de témoigner sous forme d’une pièce de théâtre, de la réalisation d’un film, d’un texte chanté ou conté. On peut tout aussi bien imaginer la réalisation d’une œuvre commune en amont puis lors des 4 jours d’avril.

Le but est d’expérimenter le vivre ensemble à l’image d’un édifice qui se construit morceau par morceau avec l’aide de nombreux corps de métier et qui, une fois terminé, permettra d’accueillir de nouveaux projets du vivre ensemble. Il ne s’agit donc pas de chercher à mettre en avant l’une ou l’autre initiative mais de donner corps et sens à ce vivre ensemble dans la perspective des 4 jours d’avril et au-delà.

Enfin il reste un domaine plus terre-à-terre mais important malgré tout, celui de la logistique, des finances (recherche de sponsors) et de la communication.

A vous de jouer…

Contact : Barbara Walter